Peintures

Roberto Bernardi et ses peintures hyperréalismes

n°48

Bernardi s’est tourné vers un tout nouveau type de réalisme qui est étroitement liée au photoréalisme : l’hyperréalisme.

Roberto Bernardi, peintre italien, a débuté la peinture très tôt, ses premières oeuvres à l’huile datent de la première moitié des années quatre-vingt. Il a dédié ses études à l’apprentissage des techniques picturales qui auront une influence importante sur sa formation artistique. En 1993 après avoir obtenu son diplôme de lycée scientifique il a déménagé à Rome où il a travaillé en tant que restaurateur de l’église San Francesco de Ripa. Après une incursion dans les paysages et les portraits, il se tourne vers l’hyperréalisme.

À la suite de l’expressionnisme abstrait, qui voulait arriver à une expression de l’artiste grâce à la peinture gestuelle et en s’appuyant sur le hasard et à celle du Pop Art, qui récupérait les images de la publicité et de la société de consommation, l’hyperréalisme suivit la voie de ce dernier et s’opposa parfois au premier courant artistique. L’influence de la photographie dans le mouvement hyperréalisme est également majeure. Les peintures hyperréalisme montrent des scènes de la vie courante, des portraits, des paysages avec une ressemblance frappante digne des plus belles photographies…

Comme on peut le voir, les oeuvres de Roberto Bernardi mettent en scène la vie courante avec une ressemblance frappante. Les différentes matières qui nous entourent sont représentés comme les matières plastiques, le sucre, le verre… Le tout avec une technique incroyable !

Retrouvez les œuvres de l’artiste.

Retour aux artistes

  •  
    3
    Partages
  •  
  •  
  • 3
  •  

Pas de commentaire

0
La boutique